Existe-t-il un urbanisme méditerranéen ?

« Existe-t-il un urbanisme méditerranéen ? » Intervention de Frédéric Roustan, architecte, urbaniste, directeur d’études à l’agAM le vendredi 12 janvier 2018
agAM = Agence d’urbanisme de l’Agglomération Marseillaise

D’UNE RIVE à L’AUTRE, L’URBANISME MEDITERRANEEN, MYTHE OU REALITE

« Machine à faire de la civilisation », gréco-romaine, judéo-chrétienne, et islamique, la population méditerranéenne tente depuis des décennies, voire des siècles, de se créer une identité commune. La construction des villes n’échappe pas à cette quête. Or si nous avons une très bonne connaissance des urbanismes de la méditerranée, nous ne trouvons peu ou pas de réflexion sur une comparaison et une recherche de points communs qui auraient eu des répercussions sur l’ensemble du bassin.
Le type méditerranéen est un mot-valise, relevant plus du marketing, s’avérant très souvent galvaudé. Une méconnaissance de l’histoire des formes et des modes de construction résulte en une dénaturation et un mauvais emploi. Il s’agit donc de redonner un sens à ce vocabulaire de l’urbanisme méditerranéen, qui remonte à plusieurs siècles et qui s’inscrit dans des dimensions climatiques, sociales, culturelles…

Si les différences culturelles et climatiques ont influencé les modes de vie et l’urbanisme des villes méditerranéennes, il ne s’agit en aucune façon de les opposer encore et toujours, mais de les traiter de manière égale et voir en quoi elles se rejoignent et en quoi elles s’éloignent pour aborder la question de l’urbanisme méditerranéen et de son universalité.
Cette recherche tente de répondre à :
– L’existence d’une méditerranée, véritable élaboration conceptuelle du XVIII ème siècle et dont les limites sont encore, aujourd’hui, sujettes à débat ;
– La bicéphalité de celle-ci, dont il serait malavisé de nier les différences culturelles qui se révèlent entre christianisme et islam, et qui influencent encore aujourd’hui les modes de vie de ses vastes aires;
Et à comprendre aujourd’hui : la quête permanente du méditerranéen de se réunir avec les autres hommes de sa société, de se protéger du climat auquel il est soumis, et enfin la façon dont il habite et peuple son territoire
Aujourd’hui l’urbanisme et l’architecture sont pensés de façon générique et standard. L’émergence d’un urbanisme international a vu le jour dès lors que notre société occidentale est devenue libérale. Pour attirer habitants et touristes et être attractif à l’échelle européenne, on assiste à une répétition des programmes remportant des succès ailleurs et devenant des modèles.
Or il s’agit aussi de se poser la question de l’identité. Clamer un urbanisme méditerranéen, c’est parler d’une possible identité méditerranéenne qui répond encore aujourd’hui à notre volonté de développement durable et du vivre ensemble : sur quoi repose-t-elle ? Que veut dire être méditerranéen ? C’est l’objet de cette recherche qui, en toute humilité, souhaite entrouvrir une porte que nous espérons, beaucoup d’entre vous emprunterons.
Frédéric Roustan

>>> back to la vie du studio