Muséographie

Ronan Kerdreux

Définitions

La muséographie organise la rencontre entre le/les publics et les contenus exposés (œuvres, données et explications scientifiques, valorisations historiques, ethnographiques… ).
Elle prend en compte les règles des établissements recevant du public (ERP), ainsi que celles spécifiques aux musées : conservation préventive des collections, sûreté des objets, sécurité des personnes, gestion des flux de visiteurs, de l’accessibilité aux personnes handicapées, etc.

Le muséographe est à distinguer du muséologue, qui, en France et en français, analyse l’activité, l’organisation et l’histoire des musées et des expositions (généralement inscrit dans le milieu universitaire).

Dans un musée, pour une exposition permanente ou temporaire, ou dans un centre d’interprétation, la muséographie concerne ce qui a trait aux contenus du parcours de visite et aux modalités de la médiation de ces contenus avec les visiteurs.
Le (ou la) muséographe élabore, définit, conçoit tout ceci. La mission de muséographie repose sur ses compétences. Cela peut aller de la définition éditoriale à la recherche documentaire, de l’écriture des textes (à discuter) à l’invention des dispositifs de médiation et au suivi de leur réalisation, de la définition des budgets à la coordination générale du projet après consultation des entreprises.

Citation extraite du site http://les-museographes.org

Maître d’œuvre en muséographie
Personne qui un projet en réponse à un Programme Scientifique et Culturel, puis assure la mise en oeuvre et le suivi de cette réponse jusqu’à la réception des travaux. L’étape de conception se traduit par la création – en accord avec le comité scientifique et le maître d’Ouvrage – d’un contenu discursif adapté à la déambulation et la monstration. Ce contenu discursif est ensuite traduit en dispositif spatial qui répond à des critères esthétiques, cognitifs, fonctionnels, financiers, organisationnels, etc.
Rappelons que le PSC (Programme Scientifique et Culturel) est un document programmatique qui induit des contenus et des parcours intellectuels mais ne peut se confondre avec le script de visite.
Et que le Maître d’Oeuvre est le professionnel qui conçoit le projet (architecte, designer…) alors que le Maître d’Ouvrage est le client (promoteur, propriétaire, musée, collectivité territoriale…).
http://www.metapraxis.fr/recherche_glossaire.html

Muséographe / scénographe

Le muséographe indique les stratégies de valorisation scientifique et culturelle et de médiation des collections d’une collectivité en regard du contexte et des publics, il traduit les désidératas scientifiques, organise les contenus dans une trame narrative, le scénario de l’exposition, propose les dispositifs à développer (hiérarchisation des niveaux de lecture, etc.), rédige parfois les textes de l’exposition. L’ensemble de ces éléments constitue le programme muséographique qui peut se décomposer en plusieurs phases (Esquisse / APS / APD muséographiques) dans le cadre d’un dialogue avec l’ensemble des personnes et des métiers qui interviennent pour la réalisation.
Le scénographe, si ce rôle est distinct de celui du muséographe, traduit dans l’espace le programme et gère les corps de métiers appelés à intervenir dans la réalisation (ingénieurs structure et installations techniques, ingénieurs ou entreprises de contrôle pour la sécurité, spécialistes de l’éclairage naturel et artificiel, graphistes, signaléticiens et cartographes, spécialistes des techniques multimédia, scénaristes de contenus multimédia, designers de manips et autres outils pédagogiques interactifs, économistes de la construction, spécialistes de conservation préventive, socleurs, etc.)
Hubert Le Gall : la scénographie de l’exposition « Pierre Bonnard. Peindre l’Arcadie. »

« Le musée du Louvre-Lens, une scénographie inédite »

La scénographie de l’exposition, Philippe Maffre, Exposition Picasso, Matisse, Dubuffet, Bacon… Les modernes s’exposent au musée des Beaux-Arts de Lyon, 2009-2010

Muséographie / expographie

Lorsqu’il s’agit de la réalisation d’une exposition temporaire, on parle parfois d’expographie.

Expographie : pour l’instant l’acception est en train de se stabiliser mais elle reste floue. Par expographie, on entend une insertion ergonomique de nouvelles technologies dans le musée ou l’exposition. Si la muséographie rend explicite le discours des objets, l’expographie trouve une définition dans l’intégration et l’assemblage de médias (tels que films, multimédia, panneaux graphiques, bandes sonores, manipulations…), souvent avec une dimension éphémère.
http://www.metapraxis.fr/recherche_glossaire.html

Muséographie / muséologie

La muséologie est consacrée à l’étude de l’institution et de sa fonction sociale.
La muséographie est chargée des aspects opératoires tels que l’architecture, les installations, l’organisation des musées.
Pour compliquer encore un peu la chose, en Belgique, en Suisse et au Canada francophone, le terme « muséologue » est employé pour le muséographe.

Bibliographie

à venir

>> vers l’article « contextes, définitions du musée

Vers les articles visites d’expositions
>>> « Globes, architecture & sciences explorent le monde », Cité de l’Architecture et du Patrimoine, 2017-2018
>>> »La Belle Vie Numérique » Fondation EDF, 2017-2018
>>> Rétrospective Tadao Ando, Centre Georges Pompidou, Paris, 2018
>>> « Carte blanche à JR », Maison Européenne de la Photographie, 2018-2019
>>> « On Air », Carte blanche à Tomas Saraceno, Palais de Tokyo, 2018-2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *